La restauration des alpages de la vallée de Chamonix s’appuie sur des troupeaux d’intérêt collectif composés d'animaux spécialisés dans la consommation de broussailles. A cette fin, 600 chèvres et brebis et leur berger Jean-Luc Pitrat passent leur été à Chamonix depuis des années.

Mais l'action des troupeaux doit être suivie par un travail de débroussaillement manuel qui complète la dent des animaux sur les arbustes et broussailles.

C’est ainsi qu’est née en 2012 (1re action à Vallorcine) l’idée d’un partenariat entre le Centre de Formation aux Métiers de la Montagne de Thônes, la Société d’Economie Alpestre (SEA 74), la commune de Chamonix-Mont-Blanc et la fondation des PFG (Pompes Funèbres Générales).

Le projet 2016 se concrétise par la présence de 45 étudiants en BTSA GPN (Gestion et Protection de la Nature) dans les alpages du Tour du mercredi 28 au vendredi 30 septembre 2016. Ils ont été accueillis sur le site, ainsi que leurs professeurs par Christian Ducroz, conseiller municipal en charge du pastoralisme.