Le vernissage de l'exposition d'Eric Alibert « Cœurs de nature en Haute-Savoie » s'est tenu lundi 11 avril 2016 à la Maison de Village d'Argentière, en présence du maire de Chamonix et notamment des représentants d'Asters, conservatoire départemental des espaces naturels de Haute-Savoie. Eric Alibert et Jean-Jacques Fresko, ancien rédacteur en chef de Terre Sauvage, travaillent actuellement avec Asters à l'édition d'un livre en lien avec cette exposition, visible à la Maison de Village d'Argentière jusqu'au 29 avril 2016.

Peintre naturaliste - l'un des meilleurs ! - également graveur et sculpteur, Eric Alibert utlise aussi bien l'aquarelle, l'encre, le dessin ou la peinture à l'huile et acrylique, et même parfois la feuille d'or pour déclarer son amour à la nature. Avec Cézanne, il aime à dire que "Ce n'est pas tant la nature qui m'intéresse que les forces de la nature". En contemplant et en étudiant les animaux, la flore et le paysage, Éric Alibert fait partager un regard à la fois poétique et réaliste sur le monde sauvage - un regard qui interpelle l'homme et son comportement souvent irresponsable face à l'environnement, car devenu insensible.

Si Alibert connaît bien les espaces naturels de Haute Savoie et notamment ceux de la vallée de Chamonix, il a aussi exploré le Massif des Bauges, le Lubéron, les Monts d'Ardèche et la Côte d'Opale sans oublier le Léman près duquel il réside. Il s'est aussi nourri des lumières du Venezuela, de Namibie, de l'Archipel des Cyclades ou de Syrie... grandes régions naturelles de la planète sur lesquelles il a publié de magnifiques ouvrages. Ses œuvres ont fait l’objet de plusieurs expositions, notamment aux muséums d’histoire naturelle de Genève et de Paris.... mais aussi à Chamonix. Elles sont présentes dans des collections publiques et privées.