La vallée de Chamonix n'avait pas organisé d'épreuve de coupe du monde de ski depuis 2012. Le retour du Kandahar les 19 et 20 février 2016, avec deux épreuves, un combiné alpin et une descente, est une grande réussite permettant de confirmer la capacité de la vallée de Chamonix à organiser de grands rendez-vous internationaux.

Le pari n'était pas gagné d'avance, compte tenu des importants engagements financiers et logistiques, sachant que la météo peut être incertaine et gâcher la fête et que la compétition était organisée pendant les vacances scolaires, période de forte affluence dans la vallée, ce qui représentait certes une opportunité mais aussi une difficulté supplémentaire.

Une communication active auprès des hébergeurs et des touristes, le renforcement des lignes de bus, l'ajout de trains supplémentaires, la mise en oeuvre de navettes entre les parkings et le lieu de la compétition ont permis d'organiser l'événement dans des conditions acceptables.

On notera les excellentes performances des deux chamoniards engagés. Guillermo Fayed termine 4e de la descente et Blaise Giezendanner 9e. Blaise auteur d'un exploit la veille en terminant 10e du combiné après en avoir gagné la descente! Guillermo confirme avec ce nouveau top 5 qu'il est durablement installé dans le carré des meilleurs skieurs du monde et Blaise qu'il va falloir désormais compter sur lui dans les grands rendez-vous mondiaux.

La vallée de Chamonix ne devrait pas organiser d'épreuve de coupe du monde avant 2019 tant la compétition est désormais rude entre les stations européennes et les stations asiatiques, nouvelles venues sur la scène internationale.

Tous les résultats, photos, vidéos... cliquez ici

Illustrations:
Blaise Giezendanner embrasse ses skis
Blaise Giezendanner: descente du Kandahar
Guillermo Fayed: descente du Kandahar
Public et skieurs convergent sur le site des épreuves (vendredi 19 février 2016)