Voici la réaction d'Eric FOURNIER, maire de Chamonix-Mont-Blanc, suite aux dérives constatées de l'application de la loi ALUR, notamment en territoire de montagne. Cette inadaptation fondamentale a justifié une initiative forte en la matière.
Une révision du cadre législatif existant sera recherchée via la mobilisation des parlementaires et des associations d'élus concernées (ANEM, ANMSM, ANMSCT,...).

Lire le communiqué de presse

Conférence de presse