Le lundi 5 février 2018 a été inaugurée, au sein du PGHM de Chamonix une sculpture en bronze en mémoire de Vincendon et Henry. Elle est l'oeuvre de Joseph Canova, fondeur d’art à Bourg-Saint-Maurice. C'est le 1er événement marquant, en cette année 2018, le 60e anniversaire du Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne de Chamonix.

Pendant l'hiver 1956/1957, deux jeunes alpinistes, Jean Vincendon et François Henry, meurent en montagne dans le Massif du Mont-Blanc dans des conditions particulièrement tragiques. Alors en difficulté, ils sont repérés et identifiés mais ne peuvent être secourus, toutes les tentatives de sauvetage ayant échoué les unes après les autres.

Le système de secours en montagne était jusqu’à présent bâti sur la solidarité en montagne et le bénévolat. La tragédie de Vincendon et Henry a ému la France entière et a démontré la nécessité d'une organisation avec des moyens dont seul l'Etat disposait. L’événement de l’hiver 1956-1957 conduira à l’étatisation du secours en montagne, actée par la circulaire ministérielle du 21 août 1958. Les Préfets ont désormais la charge de l’organisation du secours en montagne dans les départements concernés.

Cette année 1958 marque la naissance du secours public en France et la création des Pelotons de Gendarmerie de Haute Montagne.