Né le 31 mars 1965, à Gap (Hautes-Alpes), Jean-Christophe Lafaille fut d'abord un très fort grimpeur, virtuose des voies les plus dures des Alpes, collectionneur de premières et auteur de splendides solos dans le Massif du Mont-Blanc.

Guide de haute montagne, il enseigna à l'Ecole nationale de ski et d'alpinisme de Chamonix et fit partie du GHM, le Groupe de Haute Montagne, rassemblant l'élite de l'alpinisme français.

Il entreprit d'être le premier Français à gravir les quatorze sommets de plus de 8000 mètres. Il disparut le 27 janvier 2006 en tentant la première ascension solitaire en hivernale du Makalu (8463m), son douzième "huit mille". Il compte à son palmarès onze "huit mille" gravis sans oxygène et la plupart en solo.

Au moment de sa disparition au Makalu, Jean-Christophe Lafaille était en partenariat avec la commune de Chamonix. Katia, son épouse, était son manager.